Dans la région des Grands Lacs en Afrique de l’Est se trouve Burundi, un petit pays de 27’834 km2 et une population de 10 millions habitants environ.

La commune de Giteranyi se situe à l’extrême nord de Burundi dans la province de Muyinga. Elle est délimitée au Nord par le Rwanda, au sud par la commune de Butihinda, à l’est par la Tanzanie et à l’ouest par la province de Kirundo. Elle couvre une surface de 397 km2 avec une population d’environ 80’000 habitants. La commune s’étend sur deux régions naturelles : le Bweru et le Bugesera, ce dernier couvre 92.7% de la surface de la commune. Cette région naturelle est constituée par un plateau de hauteur moyenne de 1400 m. La commune est divisée en 35 différentes villages, parmi lesquelles on trouve le village de Giteranyi où se localisera notre projet.

LE CHOIX DU FORAGE À GITERANYI

 Le choix du type d’ouvrage à réaliser dépend essentiellement de la profondeur de la nappe aquifère, des données hydrogéologiques du terrain et du coût de l’opération.

Giteranyi, sur le plan hydrogéologique, est situé sur un plateau à 1638 mètres d’altitude. La présence de sa nappe phréatique est estimée à plus de 100 m en profondeur. Le choix de la construction d’un forage s’avère être la seule option possible face à cette profondeur.

Le forage offre une meilleure sécurité dans la qualité microbiologique et physico-chimique de l’eau produite qu’un puits de grand diamètre. L’eau d’un forage n’est pas exposée aux contaminations de l’air et de l’environnement ambiant. Une nappe phréatique bien chargée permet l’exploitation d’un forage pendant une vingtaine d’années au moins. Avec une bonne formation à l’exploitation et l’entretien d’un forage, les bénéficiaires de ce forage (la population de Giteranyi) pourront assurer le maintien et la survie à long terme de l’ouvrage. Le forage sera à pompage manuel, c’est-à-dire qu’il fonctionnera sans électricité et qu’il sera possible de s’approvisionner de jour comme de nuit.

IMPACT

L’objectif du projet est de construire un forage à Giteranyi avec un budget d’environ 20000 CHF, afin d’assurer l’approvisionnement d’eau potable au village. La réalisation du projet signifierait une considérable amélioration de la qualité de vie des habitants de Giteranyi.

Grâce à un meilleur accès à l’eau potable, l’occurrence des maladies liées à la consommation d’eau contaminée devrait diminuer. Cela pourrait même se traduire par une baisse du taux de mortalité infantile à Giteranyi. L’augmentation de la consommation d’eau potable contribuerait également à une meilleure hygiène corporelle de la population. 

Un autre avantage assez important du projet est de baisser le taux d’analphabétisme à Giteranyi. Actuellement, beaucoup d’enfants sont responsables de la collecte d’eau potable d’une source qui se situe à plus de 4 kilomètres du village. La présence d’un forage au village réduirait considérablement le temps consacré à cette tâche, permettant à ces enfants d’aller à l’école. La proximité du forage au village permettra aussi de s’approvisionner d’eau potable pendant la nuit sans danger et réduirait le nombre de conflits liés à la question de qui peut se servir en premier.

Finalement, le projet bénéficierait à la situation économique de la population de Giteranyi. La présence d’un forage diminuerait non seulement le prix d’eau potable vendu au centre commercial du village, mais pourrait également créer de l’emploi et permettrait de se former dans un domaine très utile et très recherché au Burundi.

Le projet ne se terminerait pas après la construction d’un seul forage. En effet, l’objectif à long terme serait de construire plusieurs forages, un par année, afin de garantir à chaque habitant de Giteranyun accès facile à l’eau potable. En même temps, l’installation de latrines et de douches à l’école du village serait envisagée, accompagnée d’une campagne de prévention et de sensibilisation sur l’hygiène corporelle et vestimentaire. Ainsi, l’amélioration de la qualité de vie deviendrait une acquisition permanente.